Kultur13. Januar 2022

Le 29 janvier au Kinneksbond à Mamer

Plate-forme pour la jeune création chorégraphique

Après le succès de la première édition en 2018, l’association AWA – As We Are, le Kinneksbond, Centre Culturel Mamer, le Trois C-L – Centre de Création Chorégraphique Luxembourgeois et la Confédération Nationale de la Danse Luxembourg s’associent à nouveau pour  proposer un temps consacré à la création chorégraphique.

Lieu de rencontre et d’échange entre amateurs et professionnels, la «Plateforme AWA» permettra à des talents venus des quatre coins de l’Europe de faire découvrir leurs univers aussi riches que singuliers – tant sur scène qu’en studio.

La «Plate-forme AWA» a été initiée avec le soutien de l’Œuvre Nationale de Secours Grande-Duchesse Charlotte, du ministère de la Culture et de la Fondation Indépendance by BIL

«The Sensemaker» d'Elsa Couvreur

«Tous nos collaborateurs sont actuellement occupés. Veuillez patienter s’il vous plaît.» – Qui n’a jamais ressenti frustration et impuissance en tentant d’interagir avec cette voix désincarnée qui nous renvoie à une suite infinie de menus et de touches à presser?

Au croisement du théâtre et de la danse, ce duo entre une femme et un répondeur automatique aborde avec un humour cinglant les peurs et les frustrations du monde interconnecté pour, in fine, interroger la capacité humaine à résister à une autorité, qui réduit émotions à un ensemble de données à trier et à analyser.

«The Sensemaker»: une dystopie bureaucratique, qui fera rire jaune. Concept, interprétation et bande son: Elsa Couvreur. Musique: Tony Renis, Ludwig Van Beethoven, Angel Haze. Lumières: David Kretonic. Production: Woman’s Move.

«Faustless» de Margarida Belo Costa

Séduite et abandonnée par Faust, Marguerite subit la réprobation, d’abord d’un frère qui la maudit publiquement, puis d’une société qui la répudie. Sa voisine et confidente Marthe, quant à elle, vit dans l’attente du retour d’un mari qui a disparu sans laisser de traces… Dans le Faust de Goethe, la femme est représentée comme un humain impuissant.

En mettant en scène trois danseuses inspirées des personnages féminins de ce grand classique de la littérature, Faust de Goethe, Margarida Belo Costa entend donner une voix à des héroïnes à part entière, insubordonnées et maîtresses de leur propre destinée.

Concept et chorégraphie: Margarida Belo Costa. Interprétation: Teresa Alves da Silva, Margarida Belo Costa, Ester Gonçalves. Direction technique et création lumières: Filipa Romeu. Assistanat: Elson Ferreira. Costumes: Iryna Bilenka. Soutien CAB - Centro Coreográfico Lisboa, Fondation Maria Magdalena de Mello.

«Onnanoku – Traces of Young Women» de Jil Crovisier

Inspirée par la calligraphie ancienne et l’avant-garde nippone du XXème siècle – qui prônait un art expressif, ancré dans la réalité de son époque, la chorégraphe Jill Crovisier signe un spectacle en clair-obscur, créé pour des danseuses issues de la Junior Company CND Luxembourg.

Six interprètes, à l’aube de leur carrière, plongeront le public au cœur d’un rituel contemporain peuplé de formes abstraites et singulières, qui se transformeront progressivement en corp(s) politique(s).

Chorégraphie, son et costumes: Jill Crovisier. Interprétation: Junior Company CND Luxembourg. Lumières: Sam Wiesenfeld, Thierry Pratt. Production: AWA – As We Are.

«Nutcrusher» de Sung Im Her

Après que le mouvement «#metoo» a sévèrement été réprimé, Sung Im Her a conçu «Nutcrusher» comme une réponse vibrante à une société et à une culture populaire qui dictent des idéaux inatteignables. Exaltant la force de ses trois interprètes, la chorégraphe crée un ballet détonant, qui interroge le poids des normes et des usages pour donner un grand coup de talon au vieux monde. Une œuvre puissante, débordante d’énergie.

Chorégraphie: Sung Im Her. Interprétation: Sung Im Her, Hyae Jin Lee, Martha Pasakopoulou. Dramaturgie: Philip Stanier. Lumières: Patricia Rold. Production: Arko Creates, Arko Selection. Soutien: Arts Council Korea.

Workshops – Du 24 au 30 janvier à la Banannefabrik

 Cette deuxième édition proposera cette fois encore des ateliers à destination d’amateurs et d’artistes confirmés. Visant à enrichir la gestuelle des participants et à leur permettre d’appréhender de nouvelles techniques, ces workshops à la Banannefabrik seront tenus du 24 au 30 janvier tantôt par des pédagogues, tantôt par les compagnies émergentes invitées, en résonance avec les spectacles programmés le 29 janvier.

Inscriptions: www.danse.lu et www.awa-asweare.com.

Samedi, 29 janvier, 20 h. Durée: 145 minutes, pauses incluses. Prix: 25 euros, réduit 12,50 euros. Kinneksbond, 42, route d'Arlon, Mamer.