Kultur

Letzter Eintrag : 18. September.

Zu Poussins »arkadischem« Stil

Von Poussins »arkadischem«, letzten Stil zu sprechen, macht deshalb Sinn, weil ab ca. 1645 die Landschaft immer mehr zu seinem Lieblings-Thema wurde.
Wohl nicht zufällig geschah dies, als er Paris verließ, wo er für Kardinal Richelieu unter Louis XIII. arbeitete und verärgert war durch die Intrigen (1643). Von da an bis zu seinem Tode blieb er in Rom.
Allgemein könnte sein letzter Stil als ein Zeichen von Weltflucht gesehen werden. Poussin stand seiner Zeit kritisch, ja ablehnend gegenüber (u.a. (...)

>> mehr

Le miroir de Sophie

Voilà un bon bout de temps que je n’avais pas lu un livre de Sophie Gitzinger. Le premier, «Éphéméride poétique», eh bien cela remonte à mai 2008 et le second, «Parce que tout est noir ou blanc», à juillet 2009, les deux présentés bien sûr dans notre bonne vieille Zeitung. Autre similitude : les deux furent édités par Joseph Ouaknine de Paris, auquel Sophie semble avoir fait aujourd’hui une petite infidélité en s’autoéditant au Luxembourg. À moins que... À moins que (pure spéculation de ma part), notre (...)

>> mehr

Psychologie, choix de livres

Croire que pour être heureux, il faut se sentir bien tout le temps et mener la vie dont on a rêvé à tous points de vue, voilà une illusion qui empêche bien des gens de goûter pleinement les moments de bonheur qui jalonnent leur vie. C’est même un piège dans lequel plusieurs d’entre nous restent pris longtemps... Des pièges « antibonheur » (ce sont des habitudes de pensées et de fonctionnements qui nous piègent et nous empêchent d’être heureux), le psychothérapeute Thomas d’Ansembourg en a cerné plusieurs. Au (...)

>> mehr

L’avventura !

Manège aux numéros _________________________
Voilà l’aventure que nous propose aujourd’hui la Galerie Schortgen (1) ! Et cette aventure est rendue possible et mise à notre portée par Gérard Cambon, un atypique et extraordinaire sculpteur, dont l’univers à l’onirisme éveillé, fruit de son imagination débordante, reste toutefois empreint d’une profonde matérialité. Aucune nuée céleste, figure mystérieuse, vapeur surnaturelle ou apparition féerique ! Rien que du rebut, de l’usé, du rouillé, du vétuste, du (...)

>> mehr

Luxembourg Film Festival

« Wild » de Nicolette Krebitz ______________________________
« Luxembourg Film Festival » est une plateforme de découvertes nourrie de longs et courts métrages, documentaires et fictions ainsi que d’événements ponctuels. Parallèlement aux projections, le public aura, au fil du festival, la possibilité de rencontrer les principaux acteurs du secteur. Discovery Zone sera l’occasion de découvrir une scène de mettre en lumière les nouveaux talents.
Le festival fera découvrir plus de 130 projections en compétition (...)

>> mehr

»Auf nach Batavia! Auf in den Krieg!«

Vortrag im Merscher CNL: August Kohl – ein Luxemburger Söldner im Indonesien des 19. Jahrhunderts

Er ist einer von mehr als 1.000 Luxemburgern, die um die Mitte des 19. Jahrhunderts im Dienste der niederländischen Kolonialmacht Kriegsdienst im heutigen Indonesien leisteten. August Kohl war ein Söldner wie andere auch, doch gibt sein autobiographischer Erlebnisbericht einen einmaligen Einblick in die Lebensläufe eines Soldaten, der ein für die damalige Zeit exotisches Land kennenlernt.
Das Leben Kohls und seine Memoiren legen Zeugnis einer fast vergessenen Episode Luxemburger Geschichte ab, (...)

>> mehr

Drang nach Befreiung

Der Sieg des Fortschritts über die Grausamkeit: Zum 25. Todestag des Bildhauers und Kommunisten Giacomo Manzù

Er war einer der der bedeutendsten Bildhauer Italiens. Die Kunst war Giacomo Manzù keineswegs in die Wiege gelegt worden, als er 22. Dezember 1908 als zwölftes von 14 Kindern eines Schusters in Bergamo geborene wurde. Er mußte schon mit elf Jahren in einer Schnitzerei arbeiten, um zum Unterhalt seiner in ärmlichsten Verhältnissen lebenden Familie beizutragen. Dabei zeigte sich jedoch schon bald sein handwerkliches Talent, so daß er 1921 neben seiner Tätigkeit in einer Abendschule einen (...)

>> mehr

«La passion Dornseiffer»

Trois ans ont passé depuis que je vous ai fait connaître ce remarquable artiste peintre, sculpteur et dessinateur luxembourgeois, à l’occasion de son expo en janvier 2013 à la Galerie d’art Maïté. Rebelote? Mais non, pas du tout, car le plus étonnant, surtout quand on frôle les seize lustres et que l’on arrive à un âge où la plupart se reposent sur leurs acquis, leur expérience, voire leurs lauriers, c’est que durant ces trois années l’art de Roger Dornseiffer a évolué comme le corps, la chaleur, la (...)

>> mehr

Mirna Sišul, ou le pop lumineux

« Il est temps de briller, toi et moi... et mon rêve coloré »

Passées les fêtes, enfin, du moins pour un bout de temps ! Mais cela n’empêche nullement la Galerie Schortgen(1) de continuer à faire étinceler son espace de manière plus festive que jamais. Et, pour y parvenir, quoi de plus normal, par la morne grisaille de notre janvier luxembourgeois, que d’aller quérir cette luminosité plein sud, près des rives de la Méditerranée ? Cependant – petite infidélité à son terrain de chasse italique et tyrrhénien coutumier – notre galeriste s’est tourné cette fois vers (...)

>> mehr

« Les sirènes de Bagdad » (1)

L’écrivain Yasmina Khadra (de son vrai nom, Mohammed Moulessehoul) évoque dans son livre choquant la « haine pour l’Occident » provoquée par les deux guerres contre l’Irak.(2)
Evidemment l’auteur connaît tous les arguments – qui s’avéraient faux – et les causes politiques et économiques de l’invasion américaine (par exemple « la boulimie d’une poignée de multinationales »(3)).
Il parle d’un Occident devenu sénile et qui ne s’intéresse plus qu’à l’argent ; pour qui les valeurs humaines reculent de plus en plus (...)

>> mehr

... | 120 | 130 | 140 | 150 | 160 | 170 | 180 | 190 | 200 |...