Kultur

Neuester Eintrag : 21. Februar.

Quiproquos, Trumpismes et belles Florentines…

... ou comment bien se marrer en arrivant trop tôt rue Beaumont ! Mais reprenons dans l’ordre. Si le mail d’information de la galerie m’invitait à une expo du peintre italien Giovanni Maranghi et du sculpteur français Gérard Cambon, le carton officiel d’invitation au vernissage ne mentionnait plus que Maranghi. Tiens, me dis-je, Cambon se sera dédit. Ça arrive. Aussi, imaginez ma surprise, en entrant ce jeudi 13 dans la Galerie Schortgen (1), de ne pas reconnaître l’artiste qui attendait les (...)

>> mehr

À s’asseoir sur ses lauriers on finit dans les ronces

Aucun écrivain, poète, peintre ou autre artiste contemporain ne peut vraiment prétendre à une originalité ou créativité complète. Tous sont plus ou moins directement ou subconsciemment redevables à tous ceux qui les ont précédés. Je tiens depuis des années une liste de mes réflexions que je pense originales, et il arrive même que mon canard en publie quelques-unes. Or, en me corrigeant, j’en ai découverte une juste à temps qui avait déjà été formulée. Lorsque j’avais 20 ans, je pensais avoir tout à dire, et (...)

>> mehr

»Ons Schueberfouer«

Winterliche »Fouer«-Atmosphäre im Stadtmuseum

Noch bis Ende März kann im »Lëtzebuerg City Museum« der Stadt Luxemburg die interessante Ausstellung »Ons Schueberfouer« besichtigt werden, welche in diesen Wintertagen ein wenig »Fouer-Flair« in die Gemüter der Besucher bringen soll. Abseits des alljährlichen sommerlichen Rummels Ende August auf dem Limpertsberger »Glacis« bietet sich die Gelegenheit, in aller Ruhe und mit ein wenig Abstand etwas tiefer in die Geschichte sowie die Traditionen und das Wesen des größten Volksfestes in der Großregion (...)

>> mehr

Die »Bûche de Noël« im Laufe der Zeit

Spätestens wenn die alljährlichen Weihnachtsmärkte allerorts eröffnen, kündigt sich traditionsgemäß Weihnachten an und die Menschheit freut sich auf das anstehende Fest. Viele freuen sich allerdings besonders in unseren Regionen auch auf die schmackhafte Kalorienbombe »Bûche de Noël«, oder die »Büsch« schlechthin, welche bei keinem Festmahl fehlen darf. Sie gibt es inzwischen in unzähligen Variationen und dem Einfallsreichtum der Konditoren sind keine Grenzen gesetzt.
Optisch erinnert das Gebäck an ein (...)

>> mehr

Samuel Levy : symphonie fantastique, opus…

Quel opus ? Je n’en sais fichtre rien. En tout cas pas le célèbre opus 14, inspiré à Berlioz par sa frustration amoureuse pour Harriet Smithson jouant Ophélie dans l’Hamlet de Shakespeare. Notez, pour un zeste d’Ophélie, je ne dis pas non, ne fût-ce que à cause d’un certain romantisme floral fantastique, sans doute, mais aucunement dramatique ! Ce que nous pouvons découvrir aujourd’hui aux parois de la salle principale du MOB-ART-studio (1) rayonne, tout au contraire d’une exubérance joyeuse et d’une (...)

>> mehr

Le triangle magique de Jhemp Bastin

… vers une poésie qui s’ignore ?

Sans aucun doute peu commun ! Je dirais même plus, peu commun, confirmerait l’autre Dupond(t), auquel je couperais la parole aussi sec en précisant : exceptionnel ! Où a-t-on en effet déjà vu l’exposition d’un sculpteur sur bois succéder dans la même galerie à celle d’une peintre n’ayant à priori aucun point commun, ni d’objet, ni de style, ni de genre avec lui, être présenté dans la presse sous le même titre ? Bel esprit de continuité dans la différence et de suite dans les idées à la Galerie Simoncini ! (...)

>> mehr

Jörg Döring : des Bis sans fin ?

Cette fois j’ai longuement hésité avant de me hasarder dans cette nouvelle présentation, en fait la énième du peintre, graveur, collagiste de talent, ainsi que maître es techniques mixtes et Pop art de Düsseldorf, Jörg Döring. Il se peut en effet que bon nombre parmi vous commencent à connaître son travail par coeur... Ou bien ? Après mûre réflexion, c’est le « Ou bien » qui l’a emporté dans mon esprit, parfaitement conscient que l’un ou l’autre parmi vous pourrait n’avoir découvert notre journal que (...)

>> mehr

I am a Rohingya

« I m a Rohingya » (Je suis un Rohingya) est le titre d’une exposition des photographies prises par Eilo Elvinger et Wasama Doja, que nous présentent aujourd’hui l’Association Friendship et la Galerie Clairefontaine (1) jusqu’au 21 décembre. C’est pour nous le commencement de l’hiver, ainsi que des fêtes de Noël et de Nouvel an. Mais la misère et l’exil se moquant des belles dates, c’est également la poursuite de l’infortune et des tribulations de tout un peuple. Ethnie minoritaire musulmane du Myanmar (...)

>> mehr

Quand Cervantes hante le Reckenthal…

Qui ou que vous empêche-t-il d’en faire de même? LOL? Pure spéculation? Sans doute, du moins pour ceux qui ne croient pas aux esprits. Cependant personne ne doute que Miguel de Cervantes Saavedra, l’un des écrivains majeurs du 16ème siècle, en ait eu, de l’esprit et en fût même un très grand. Et qu’en est-il lorsque cet esprit, égaré du côté de Luxembourg ville, s’en échappe aussitôt, mi-assommé par le vacarme des omniprésents travaux urbains et asphyxié par les gaz d’échappement, pour lui tourner rageusement (...)

>> mehr

Le triangle magique d’Anna Recker

… vers une poésie qui s’ignore ?

Il tient en trois concepts : géométrie, jeu, poésie. Les trois côtés d’un même triangle. Trois clefs d’un même concert artistique englobant dessin, peinture et sculpture, souvent étroitement mariés dans ses dessins, tableaux et sculptures-constructions-installations. Ce qui m’a cependant le plus impressionné ce samedi 2 novembre devant les vitrines de la Galerie Simoncini (1), rue Chimay, avant de tourner le coin, rue Notre Dame, c’est la légèreté aérienne des vastes peintures à la pâleur géométrique, (...)

>> mehr

-10 |...