Bilan 2008 du commerce équitable

Florissant en dépit de la crise

Contre toute attente, il ressort du bilan 2008 du commerce équitable publié il y a peu par Transfair-Minka, que malgré la crise, le commerce équitable a enregistré une croissance de pas moins de 22% au niveau mondial. En ces temps particulièrement difficiles pour les pays du Tiers-Monde, suite à l’augmentation des prix des denrées alimentaires enregistrée en 2008 et à la crise, ce résultat constitue une très bonne nouvelle pour les plus de 5 millions de personnes qui tirent profit du commerce équitable. On compte aujourd’hui 746 organisations de producteurs certifiés réparties en Afrique, Asie et Amérique Latine.

Concrètement, cela signifie qu’en 2008, au niveau mondial, 2,89 milliards d’euros ont été consacrés à l’achat de produits équitables. C’est le Royaume-Uni qui arrive en tête, avec 880 millions d’euros, suivi dans l’ordre par les Etats-Unis, la France et l’Allemagne.

Au Luxembourg, 4,3 millions d’euros de produits portant le label Fairtrade/Trans­Fair ont été vendus en 2008, ce qui représente une augmentation du chiffre d’affaires de 36% par rapport à 2007. Avec ce résultat, si l’on considère les dépenses par habitant, le Luxembourg se situe en cinquième position au niveau mondial, avec une dépense de 9 € par habitant.

Il est important de rappeler que Transfair-Minka est une organisation indépendante, membre de Fairtrade Labelling Organisations International, qui regroupe en son sein, 19 initiatives nationales de labellisation. Son rôle est d’octroyer, aux produits émanant du commerce équitable qui sont vendus au Luxembourg, le label Fairtrade/TransFair, mais elle-même ne commercialise pas de produits. Les produits labellisés Fairtrade/ TransFair ont les même standards, et les acteurs du commerce équitable sont contrôlés régulièrement par FLO-CERT Gmbh, une société indépendante qui réalise des contrôles de certification, transparents et consistants, selon la norme ISO 65, une norme reconnue mondialement.

A l’heure actuelle, dix entreprises luxembourgeoises vendent du café, du chocolat, du sucre, des bananes du riz et des roses certifiés Fairtrade/TransFair.

En 2008, on a vendu au Luxembourg : 130 tonnes de café Fairtrade (+ 19% par rapport à 2007), 205.000 litres de jus de fruits équitables (+ 25%), 33 tonnes de sucre, 3.700 litres de vin, 40 tonnes de chocolat, 10,5 tonnes de riz (+13%) et 376 tonnes de bananes (+31%). On a également vendu pour 210.000 € (+ 229%) de T-shirts, jeans et sacs confectionnés à partir de coton équitable.

Alors qu’ils n’y sont pour rien, ce sont, une fois encore, les pays du Tiers-Monde qui souffrent le plus des effets de la crise. Pour TransFair-Minka, l’objectif du commerce équitable est de remédier à cette situation en encourageant les petites productions agricoles et les plantations gérées démocratiquement dans des pays d’Afrique, d’Asie et d’Amérique Latine. Le prix équitable qui est payé aux producteurs pour ces produits devrait leur permettre de vivre dignement et d’assurer leur alimentation ainsi que celle de leurs familles. Des experts du commerce équitable aident également les producteurs en les conseillant afin de les amener à développer leurs propres semences et à diversifier leur production.

I.P.I

Ivano Iogna Prat : mardi 21 juillet 2009