Ecrire pour habiter le monde :

Du Mexique aux confins des mots de la littérature, en passant par Nancy la superbe

Lieu de rencontre entre un artiste et un pays, les Pages mexicaines d’André Pieyre de Mandiargues, publiées aux Editions Gallimard (www.gallimard.fr ) nous parlent autant de ce pays que de la méthode d’observation de Mandiargues. L’exposition présentée à la Maison de l’Amérique latine de Paris comporte un module documentaire sur les voyages de Mandiargues au Mexique, et un autre, artistique, montrant les toiles des peintres mexicains avec qui l’écrivain a entretenu un dialogue. Le livre réunit en outre la plupart des écrits mexicains d’André Pieyre de Mandiargues, mis en rapport avec un exceptionnel album photographique d’images inédites en noir et blanc, prises par Bona dans le Mexique de 1958.

Le Mexique est un sujet fascinant qui ne cesse de présenter des perspectives nouvelles. Avec une population de quatre-vingt-quinze millions d’habitants, ce pays représente une fraction importante du sous-continent nord-américain. Brian R. Hamnett, professeur à l’université d’Essex, s’est rendu au Mexique pour la première fois, en janvier 1966 comme étudiant chercheur et, depuis, il y a vécu une bonne part de son existence. Durant cette longue période, il a vu le pays changer considérablement. Cependant, en particulier dans les provinces et les campagnes, les comportements et les principes conservent l’empreinte des traditions. Histoire du Mexique de Brian R. Hamnett, publié aux Editions Perrin est un ouvrage majeur, très complet.

Frédéric Maguin, Le Musée Lorrain et les Editions Pierron (www.editions-pierron.com ) nous proposent une visite de Nancy au temps de Jacques Callot ( titre de l’ouvrage ). Cette publication est un véritable voyage dans le temps, à la découverte de cette superbe ville de Nancy, aux belles architectures, aux superbes quartiers. Ce petit livre constitue un guide indispensable pour découvrir aujourd’hui, le Nancy d’hier, avec des monuments tels qu’ils étaient au XVIIème siècle : le Palais Ducal, l’Hôtel de ville, la place du marché, ainsi que des détails, tels que la porte de l’Hôtel de Martigny ou de l’Hôtel Bouvet, la porte Saint-Jean etc, ainsi que des plans de la ville. Vous trouverez également des représentations de métiers aujourd’hui disparus tels que contorsionniste, échassier. etc.

L’œuvre d’Henry Bauchau, longtemps restée confidentielle, touche aujourd’hui un vaste public : osant dire les blessures du quotidien ou de l’histoire, cette œuvre convie obstinément à l’espoir, soutient la nécessité du rêve et du partage, et veut planter une objection dans le champ du malheur. Les textes rassemblés dans l’ouvrage Henry Bauchau, écrire pour habiter le monde, publié aux Presses Universitaires de Vincennes (www.puv-univ-paris8.org), examinent les différentes voies qu’invite à suivre Bauchaux pour rendre ce monde sinon heureux, du moins habitable, en faisant place au corps, place aux mythes et à l’art, en acceptant les valeurs de la fragilité, de la lenteur et du doute. Depuis plusieurs années, la Méditerranée, comme le reste du monde, redécouvre l’importance stratégique de l’agriculture. Deux inquiétudes progressent en effet : la capacité à nourrir une planète dont la croissance démographique continue, et la difficulté à garantir des productions durables dans un contexte de changements climatiques accélérés. La Méditerranée, plus qu’aucune autre région, cumule en son sein toutes les tensions – pénurie d’eau, désertification, surpeuplement côtier, problèmes d’alimentation, fracture sociale nord-sud au sein même des pays, fracture éducative….- qui gravitent autour de l’agriculture et des zones rurales, lesquelles demeurent fortement peuplées mais toujours sous-développées dans la majorité des pays méditerranéens. L’ouvrage Mediterra 2009, repenser le développement rural en Méditerranée a été publié aux Presses de Sciences Po. (www.pressesdesciencespo.fr)

Le magnifique album Genève, eaux et lumières de Xavier Richer et Bernard Lescaze, publié à La Bibliothèque des Arts (www.bibliotheque-des-arts.com) jette résolument un regard neuf sur la ville de Genève. En travaillant avec le photographe international Xavier Richer, l’éditeur a pu compter sur une originalité des prises de vue. Les innombrables voyages que Richer a fait entre Paris et Genève, au cours de quatre saisons, lui ont fait découvrir la belle Ville de Genève à travers son objectif artistique. Il nous donne à voir une Genève à la fois familière et surprenante. Textes et légendes de cette publication ont été rédigés par Bernard Lescaze, historien local bien connu, à la plume alerte et au style enlevé.

Le grand photographe Marco Paoluzzo vient de consacrer deux albums à l’Ethiopie, publiés aux Editions Favre (www.editionsfavre. com). Dans Lumières d’Ethiopie, il nous fait découvrir, au gré de ses errances, un pays lumineux et des gens d’une beauté stupéfiante. Il nous invite à un voyage au cœur d’une nation méconnue, ignorée, mais lumineuse comme un diamant noir. Marco Paoluzzo a réalisé les photographies de son livre Ethiopia, en noir et blanc. Ce choix confère à l’album une nuance poétique et épurée.

Chez Nouveau Monde Editions (www.nouveau-monde.net), nous avons lu Histoire de l’Amérique Latine et des Caraïbes, de 1825 à nos jours, de José del Pozo. Cet ouvrage trace une synthèse de l’histoire de l’Amérique latine depuis que la plupart des pays ont gagné leur indépendance, jusqu’à la vague récente d’élections de gouvernants de gauche. Outre le Mexique, l’Amérique centrale et l’Amérique du sud, l’auteur couvre l’histoire des Caraïbes. Un ouvrage très complet, instructif et magistralement bien écrit.

L’océan mondial est la première entité géographique de la planète. Alors que les populations vivent toujours plus en ville et sur les littoraux, la mer s’impose comme une grande ressource, un espace de circulation et d’échanges, et un espace stratégique aussi. André Louchet, dans son ouvrage La planète océane, publié aux Editions Armand Colin (armand-colin.com) hisse la géographie des océans au même niveau que la géographie des continents.

Michel Schroeder

mardi 16 juin 2009