Un projet « génial » de Femmes en Détresse

Le restaurant « An der Schmëdd » au Escher Naturschutzzentrum Ellergronn

L’a.s.b.l Femmes en Détresse ne manque pas d’esprit d’initiative. Régulièrement de nouveaux projets voient le jour. Et à Esch-sur-Alzette, le restaurant« An der Schmëdd » qui fonctionne dans le Naturschutzzentrum Ellergronn a déjà conquis de nombreux fins gourmets, ainsi que des amateurs de nature.

Les femmes et jeunes filles maltraitées ont la possibilité de faire appel à l’Association Femmes en Détresse, une association spécialisée, qui leur vient en aide le mieux possible. L’a.s.b.l offre aux femmes « blessées par la vie », à leurs enfants, ainsi qu’aux jeunes filles une protection efficace contre la violence, ceci en créant notamment des maisons qui leurs sont réservées.

Les cas de femmes et jeunes filles battues sont hélas de plus en plus fréquents, d’autant plus que la crise économique qui sévit, crée un climat d’insécurité quant à l’avenir et au devenir des familles. Bien des personnes sombrent dans l’alcoolisme, des familles sont confrontées à des crédits qu’elles ont des difficultés à rembourser, le climat familial est de moins en moins sécurisant, le mal est alors vite fait. Il est évident que tous les cas de femmes battues ne se résument pas à notre exemple, mais il est clair que l’Association a beaucoup à faire.

Femmes en détresse vient de mettre sur pied un projet qui fonctionne particulièrement bien. Il s’agit du restaurant « An der Schmëdd » qui se situe dans le « Naturschutz-zentrum Ellergronn » (zone de protection de la nature Ellergronn) à Esch-sur-Alzette, non loin du stade de football de la Jeunesse, dans le quartier de la frontière française et du Conservatoire de Musique de la Ville d’Esch-sur-Alzette.

L’un des buts de l’Association est de réinsérer dans le monde du travail, des femmes qui ont souffert psychologiquement (et physiquement) des suites des maltraitances et coups reçus. Un encadrement spécifique, une mise en confiance bien préparée, permet à ces femmes et jeunes filles de retrouver confiance dans la vie, dans l’avenir, dans leur devenir. L’idée de créer un établissement fonctionnant spécifiquement avec des femmes maltraitées et battues, ce dans tous les domaines liés à la restauration, s’est concrétisée le 10 mars passé, avec l’ouverture du restaurant « An der Schmëdd », un établissement particulièrement apprécié par sa clientèle de plus en plus nombreuse, un établissement qui peut largement faire la fierté de Femmes en Détresse et de sa Présidente, Madame Karin Manderscheid.

Après une promenade dans la zone naturelle protégée, les amoureux de la nature et des ballades dans la nature, sont très heureux d’avoir la possibilité de prendre un rafraîchissement, ainsi qu’une collation dans ce lieu convivial et agréable, aménagé avec goût. Par temps pluvieux ou par temps froid, il est évident que les « explorateurs » occasionnels préféreront une boisson chaude pour se requinquer.

En accord avec le Service des Eaux et Forêts qui est propriétaire du « Centre d’Accueil Ellergronn », il a été décidé de cuisiner sur place. La qualité des repas en est d’autant plus appréciable : au restaurant « An der Schmëdd » sont travaillés des produits de grande qualité, des produits naturels. Les spécialités de la maison sont nombreuses. Le restaurant élève ses propres poules et poulets.

Au niveau des projets pour l’avenir, il est prévu que dès la fin de l’automne ou dès le prochain hiver, les clients pourront également apprécier des pâtés maisons, de la Feierstengszalot, ainsi que diverses autres spécialités culinaires.

Le restaurant « An der Schmëdd » du « Naturschutzzentrum Ellergronn » est ouvert tout au long de la semaine, du mardi au dimanche, à l’heure de midi et durant les après-midi pour les petites collations et les boissons. Il est également possible de venir déguster les plats mitonnés et servis dans la jovialité, les vendredis, samedis et dimanche soirs. Les mardis, mercredis et jeudis soirs, il est indispensable de réserver, étant donné que s’il n’y a pas de réservations, le restaurant est fermé. Tél : 26.54.32.89.

Le détour en vaut largement la peine : les repas servis sont exquis, le personnel est aimable et serviable. Deux des dames travaillant dans le restaurant, avec lesquelles nous avons eu la possibilité de nous entretenir, nous ont confiées que ce projet leur avait rendu une grande partie de leur confiance, ainsi que de la joie de vivre.

Michel Schroeder

jeudi 4 juin 2009