Laverie pour Clubs Sportifs

Grâce à la « Schweesdrëps », la « Stëmm vun der Stroos » combat l’exclusion sociale

La section d’Ech-sur-Alzette de la « Stëmm vun der Strooss » fonctionne admirablement bien et de plus en plus de personnes font appel à elle, pour éviter de plonger dans une misère sociale absolue. Il est exact qu’il serait préférable que la Société ne nécessite pas de structures comme la « Stëmm vun der Strooss » et qu’aucun individu, homme ou femme, voir des familles entières, soient livrées à un effondrement social, se retrouvent à la rue, ou à la limite d’être jetés à la rue.

Malheureusement par les temps de fracture sociale et de démantèlement social qui s’affalent sur notre pays, de plus en plus de personnes font appel à des structures comme la « Stëmm ».

Il est donc impératif que demain le Social ne soit plus le parent pauvre de la politique luxembourgeoise !

La « Stëmm vun der Strooss Luxembourg-Ville » est en place depuis l’année 1996, tandis que la section d’Esch-sur-Alzette de la « Stëmm » (voir adresses en fin d’article) fonctionne depuis bientôt cinq années. Si initialement la section échoise avait comme but, de servir des repas chauds aux sans domiciles fixes et aux plus démunis, de fournir des vêtements aux plus nécessiteux, Anne Waringo a très rapidement mis en place un système de réintégration sociale basé sur le travail solidaire.

C’est ainsi qu’est née l’idée de créer une laverie spécialisée dans le lavage des vêtements des Clubs de Sport. En quatre ans de fonctionnement, la « Schweesdrëps » ( Goutte de sueur ) a satisfait un très grand nombre de Club sportifs, Clubs qui sont par ailleurs de plus en plus nombreux à faire appel à ses services. Actuellement environ 200 Clubs se trouvent sur la liste d’attente, avec l’espoir que bientôt le personnel de la « Schweesdrëps » pourra également prendre en charge le lavage de leurs vêtements de sports.

Impossible de répondre à cette grande demande, vu l’exiguïté des locaux. Le Ministère de la Santé a apporté son plein soutien au projet d’utiliser un nouveau local. Un hall inutilisé, voisin immédiat du Contrôle Technique d’Esch-sur-Alzette ( Rue Jos. Kieffer ) , a été transformé en nouvelle buanderie de la « Schweesdrëps-Stëmm vun der Strooss ».

Depuis le début du mois d’avril, onze machines à laver tournent du lundi au vendredi, de 9 heures à 17 heures. Ce sont ainsi des milliers de pièces qui sont lavées quotidiennement. Le plus significatif, en plus de la grande satisfaction des Clubs Sportifs, est que 16 chômeurs y ont trouvé un emploi. 16 chômeurs qui ont retrouvé également, en grande partie, leur dignité d’hommes et de femmes bafoués et écrasés par la Société du Profit.

Le personnel de cette buanderie est fier de rendre ainsi service aux sportifs, tout en ayant la possibilité de gagner honorablement un salaire.

Il est prévu que d’ici la fin de l’année, vu le carnet de commande qui ne cesse de grandir, une trentaine de personnes pourront être occupées à la « Schweesdrëps ».

Quatorze personnes seront donc engagées au fil des prochains mois.

Stëmm vun der Strooss 32, grand-rue L- 4132 Esch-sur-Alzette Tél : 26.54.22. Fax : 26.54.22.27 www.stemmvunderstrooss.com

Stëmm vun der Strooss 105, rue du cimetière L- 1338 Luxembourg Tél : 49.02.60. Fax : 49.02.63. stemm@stemmvunderstrooss.com / http://www.stemmvunderstrooss.com

Michel Schröder

mercredi 3 juin 2009