Première convention collective pour les salariés de Shell

La première convention collective de travail pour les salariés de Shell Luxembourgeoise et Shell Finance Luxembourg vient d’être signée entre la direction et le syndicat OGBL, seul syndicat représenté au sein de la délégation du personnel. Ces deux sociétés ont leur siège à Bertrange et occupent une vingtaine de salariés. La convention a été conclue pour une durée de 3 ans.

Outre les acquis et avantages sociaux déjà en vigueur, la convention collective prévoit une évolution individuelle des salaires basée sur une analyse de l’évolution générale des salaires au Luxembourg. Cette évolution récurrente des salaires ne peut être inférieure à l’équivalent d’une tranche indiciaire, c’est-à-dire à 2,5%. À la demande de la délégation du personnel, celle-ci pourra obtenir communication des éléments à la base de la détermination de l’enveloppe de revalorisation.

En ce qui concerne le travail de nuit, la convention prévoit une majoration de 30% du salaire normal.

Par ailleurs, la CCT prévoit toute une série de primes :

– la prime « bonus », une prime variable calculée sur une base annuelle en fonction de la performance de l’ensemble du groupe et sur la performance individuelle ;

– la prime de fin d’année : au mois de décembre, les salariés auront droit à un 13e mois ;

– le pécule de vacances : le 15 mai de chaque année un pécule de vacances correspondant à 7,083% du salaire annuel de 13 mois sera versé aux salariés ;

– une prime d’astreinte hebdomadaire est allouée par permanence de service du lundi au dimanche. Chaque semaine d’astreinte est récompensée selon le degré de dérangement de façon forfaitaire soit de 100 euros bruts par semaine, soit de 150 euros, soit de 300 euros.

En plus des 25 jours de congé légal, un congé d’ancienneté supplémentaire est accordé comme suit : pour 5 ans d’ancienneté, 2 jours ; pour 10 ans, 4 jours et pour 15 ans de service, 5 jours.

Enfin, la nouvelle convention collective prévoit la mise en place d’une politique de formation et d’instruments de maintien dans l’emploi.

vendredi 27 février 2009