5 x 4 entrées au « Cristal Discovery » et au site du Val Saint-Lambert à gagner

La magie du Cristal au Val Saint-Lambert

Le Château du Val Saint-Lambert, ancien palais abbatial du 18e siècle, est un véritable fleuron du patrimoine architectural wallon. Depuis 1999, d’importants travaux de restauration ont été entrepris afin de préserver ce site d’exception et de renommée mondiale. Cette rénovation a consisté en la création d’ateliers de tailleurs et de graveurs de cristal, l’installation d’une salle de projection, la réalisation de travaux de mise hors eau de l’aile ouest et de couverture de la cour anglaise, ainsi que l’aménagement des abords immédiats du château, tels que les jardins, l’étang et la forêt.

L’aménagement touristique n’est pas en reste avec la création d’un parcours découverte qui met en lumière l’histoire et l’usage du verre et du cristal. Le Val Saint-Lambert et son château valent le détour et ce sont annuellement plus de 35.000 visiteurs qui parcourent le site. C’est un endroit qui conjugue le luxe du cristal et le savoir-faire des maîtres verriers par une production de grande qualité de pièces uniques soufflées à la bouche et taillées à la main, de la véritable haute couture en cristal, qui va de l’art de la table à la coutellerie en passant par les objets de décoration.

Une visite inoubliable

Le parcours touristique du Val Saint Lambert offre aux visiteurs un voyage didactique et ludique à travers plus de 200 ans d’histoire.

Vous apprécierez le magnifique film Mémoires des verriers, qui décrit la vie du monde ouvrier du Val Saint Lambert au travers de témoignages chaleureux et poignants d’anciens travailleurs des cristalleries.

La galerie muséale est une gigantesque vitrine interactive qui abrite les quelques 250 pièces de la collection permanente. Elle retrace ainsi l’évolution artistique de la production de la cristallerie depuis sa création en 1826 jusqu’à nos jours. La vitrine, équipée de bornes multimédia, se découvre sur deux étages au travers de différentes thématiques : l’Art nouveau (1890-1914), l’Art déco (1920-1940) et l’Art contemporain (post seconde guerre mondiale).

Le parcours spectacle souterrain vous entraînera sur le chemin d’un étonnant voyage dans le temps. Survoler le site du Val Saint-Lambert en montgolfière, assister à la naissance du verre, découvrir l’exploitation du verre dans l’Antiquité, visiter l’atelier d’un verrier du Moyen Age ou partager l’intérieur d’une famille d’ouvriers verriers sont autant de scènes qui font comprendre, de manière ludique, l’évolution du travail du verre et du cristal.

L’atelier du verre, vous permettra d’apprécier en « live » le travail et le talent du maître verrier Christophe Genard qui créera une pièce unique à chaque démonstration. Cet atelier sert également aux artistes soucieux de travailler le verre avec tout le matériel mis à leur disposition.

Il vous sera possible de participer à des stages d’initiation sur mesure ou de perfectionnement au soufflage du verre, d’une durée d’une heure à 5 jours. Lors des entretiens que j’ai eu avec la très accueillante Isabelle Mathy, elle m’a confié que seront mis en place dans un proche avenir, de nouvelles activités et attractions sur le site : un aquaparc de nouvelle génération, une cité des enfants Minopolis (la première en Europe occidentale), un village commercial.

Des spécialités culinaires artisanales

Sur le site il vous sera possible de déguster, mais également d’emporter des spécialités culinaires artisanales.

Un grand choix de quiches : l’Ecossaise, la Galloise, l’Atlantique, la Lorraine, l’Ardennaise, la Romaine, la Normande, la Seguin royale, la Vénitienne, la Vénitienne jambon, la Sicilienne, l’Italienne, la Liégeoise.

Au niveau des salades et tartines grillées, vous aimerez l’Atlantique, la Canasson, la Poyon, la Poyon truffée, la Thaï.

Dans le domaine des desserts, vous serez également gâté, avec : le Cake nature, le Cake citron, le Moelleux au chocolat, le Brownie, la Fromage et spéculoos, la Tarte liégeoise au sucre, la Tarte aux pommes, la Tarte au riz, la Meringue citron, la Meringue fruits des bois, la Poire chocolat amande.

Un peu d’histoire

Au début du XIIIème siècle au lieu dit « Champs des Maures ». Le prince-évêque de Liège Hugues de Pierrepont a fait don de ces terres aux cisterciens, afin d’y fonder une abbaye. Bâtisseurs infatigables, les moines assainissent le terrain, canalisent les ruisseaux, créent des étangs, assèchent les marais. De plus, le sol de leur terrain renferme du charbon de terre, dont on vient de découvrir les nombreuses propriétés.

L’exploitation florissante des houillères par les cisterciens, ajoutée à des dons généreux, va leur permettre d’édifier rapidement une église et des bâtiments monastiques. Ces bâtiments sont de style gothique, dont les cisterciens ont contribué à répandre l’usage. Ils s’ordonnent autour d’un cloître à ciel ouvert, entouré de galeries. L’église s’allonge sur un côté, son chevet est orienté à l’Est.

A la fin du Moyen-âge, l’abbaye passe par des temps difficiles, et doit subir, outre de nombreux pillages, les assauts furieux de deux incendies. Le dernier a ravagé l’église.

A partir de la moitié du XVIème siècle, la prospérité revient. Les pèlerins se font de plus en plus nombreux. En 1629, un important bâtiment destiné à l’accueil des hôtes s’ajoute à l’abbaye : c’est la maison des étrangers. Vous pourrez la voir en vous baladant sur le site.

Au XVIIIème siècle, l’abbé de Harlez décide d’entreprendre la construction d’une nouvelle abbaye, après avoir fait démolir l’église gothique et le cloître. C’est le château actuel où se trouve le musée, le palais abbatial.

En ce jour du 9 vendémiaire de l’an IV, suivant les lois de la république, les ordres religieux seront supprimés et leurs biens confisqués. L’abbaye est mise aux enchères le 10 juillet 1797. Trois mois à peine après l’évacuation du dernier abbé, c’est le citoyen Deneef qui en fait l’acquisition. Il détruit l’église abbatiale et transforme les bâtiments pour en faire une filature de lin. Mais sa filature n’aura pas de succès !

Un peu plus tard, après la chute de l’Empire, la prestigieuse cristallerie de Vonêche, près de Beauraing, se retrouve en territoire hollandais et donc coupée du marché français. Aimé Gabriel d’Artigues qui la dirige rachète alors la cristallerie Baccarat dans les Vosges. Et deux des employés de Vonêche, le chimiste Kemlin et le polytechnicien Lelièvre créent leur propre cristallerie dans l’abbaye du Val Saint-Lambert. L’endroit est idéal : la Meuse et la grand-route sont proches, les bâtiments sont grands et on trouve aux alentours toutes les matières premières et de la main-d’œuvre de qualité.

Dès juin 1826, des fumées s’élèvent du plus vieux bâtiment de l’abbaye : le premier four est activé. Le palais abbatial accueille les bureaux de la direction. L’aile orientale, dernier vestige du cloître gothique, est percée pour permettre le passage d’une voie ferrée interne. La cristallerie se développe rapidement et, à partir de 1835, autour de la cour du Val, une centaine de logements sont construits pour les travailleurs. Vous pouvez découvrir maintenant la masse imposante de deux nouvelles tailleries. Plus loin, une troisième, puis une quatrième s’ajoutent à l’ensemble, puis une machine à vapeur dont la force motrice va permettre aux meules des tailleurs et des polisseuses de tourner.

A la fin du siècle, la cristallerie grandit toujours. La production s’est diversifiée. On ira jusqu’à produire plus de 100.000 pièces par jour avec près de 5.000 ouvriers à l’aube du XXème siècle. C’est une véritable petite ville qui se forme autour de l’usine, toujours animée. Il y a même une école, c’est une chance rare à cette époque d’aller à l’école ! On parle d’une période florissante de l’industrie d’avant la grande crise de 1928. Les choses deviendront plus difficiles après.

Le château sera classé aux monuments historiques le 26 novembre 1973. La ville de Seraing fera l’acquisition du château et obtiendra en 1996 des fonds européens pour en faire ce qu’il est aujourd’hui.

Informations utiles

Contact : Château du Val Saint-Lambert - Cristal Discovery Esplanade du Val B-4100 Seraing Tél. 00 32 4 330.36.20 / info@ cristaldiscovery.be/ www.cristaldiscovery.be.

Heures d’ouverture :

- saison d’hiver : du 7 novembre au 31 mars, les samedis de 10 à 17h, les mercredis et dimanches, de 13 à 17h.

- haute saison : du 1er avril au 6 novembre, tous les jours de la semaine, de 10 à 17h, les dimanches et jours fériés, de 13 à 17h. Jour de fermeture, le lundi.

Les prix d’entrée sont : adultes : 12 €/ seniors : 10 €/ enfants de 6 à 18 ans : 8 €.

Au show-room, vous verrez la collection actuelle du Val Saint-Lambert. Dans la boutique il vous sera possible d’acheter toutes sortes de souvenirs, ainsi que des cadeaux exceptionnels que vous pourrez faire lors de grandes occasions.

Le site possède un espace pique-nique. D’excellentes spécialités culinaires, fabrication maison, sont proposées sur place.

Michel Schroeder

vendredi 19 janvier 2018