Finny Cazzaro au pays des polars

Je voudrais aujourd’hui rendre particulièrement hommage à une Dame admirable à la vie bien remplie, qui vit aujourd’hui à la Maison de retraite Servior Op der Léier à Esch-sur-Alzette. Sans doute, vous demandez-vous déjà, qu’a-t-elle donc de particulier cette Dame ? Et bien elle possède un sacré talent de conteuse et une imagination dont plus d’un pourrait être jaloux. Joséphine Cazzaro, appelée Finny, est née le 1er juin 1919, un dimanche, par temps accueillant, à Esch-sur-Alzette. C’est dans cette ville de notre cher bassin minier, qu’elle a suivi une formation de modiste. La maîtrise acquise, elle a tout d’abord travaillé en qualité de première modiste dans une grande maison de mode, à la capitale. Ensuite, Finny a mis ses dons au service d’un bien connu chapelier pour dames, à Esch-sur-Alzette. Elle pourrait en écrire des livres contenant ses nombreux souvenirs de vie ! A l’âge de 89 ans, elle a décidé d’emménager à la Maison Servior Op der Léier. Si Finny écrit depuis bien longtemps, elle a toujours dit que son plus grand souhait serait d’écrire un roman policier. C’est ce qu’elle a accompli finalement et... le résultat non seulement se laisse lire aisément, mais vaut largement la peine d’être découvert. Elle vient de publier sa première histoire policière, bien ficelée, dosée avec pertinence d’un suspense élégant. Le livre en est à son troisième tirage, preuve d’un succès que personne ne démentira, la presse, ainsi que le bouche à oreille ayant participé à faire connaître la publication. Il vous sera possible de commander un exemplaire du polar Bonz uewen, Bonz ënnen auprès de Servior (Tél. 55.65.72-1 / op-der-leier@ servior.lu). Ensemble avec Lukas Grevis, un jeune étudiant âgé de 16 ans, l’auteure a apporté quelques corrections à son manuscrit. Puis vint le succès, rapide, apportant beaucoup de bonheur à Finny. Pierre et Paul sont des frères jumeaux. Ils tentent leur chance à Los Angeles. Pierre unit sa vie à celle d’Elisa, superbe et mystérieuse jeune femme. La chance leur sourit, leur garantissant beaux revenus et existence soyeuse dans un monde qui leur plaît et les passionne à la fois. Puis advint un grave accident de voiture. Depuis, tout a été bousculé, chamboulé. L’union quasi sacrée entre les deux frères va être mise à rude épreuve. Elisa sera finalement amoureuse de chacun des deux frères, à cause de leur ressemblance, mais aussi de leurs différences. Lorsque Pierre conduisait le soir, par pur plaisir, sa voiture, à la découverte de la ville, Paul et Lisa appréciaient boire ensemble un bon verre. Ils s’entretenaient alors de Dieu et du monde. Ces deux là estimaient fortement ces heures intimes. Après l’annonce du terrible accident dont fut victime Pierre, le suspense déjà distillé à petites doses par Finny ne cesse de grandir. Je vous invite à lire ce roman dont vous ne sortirez pas vraiment indemne, car combien de fois n’ai-je pas eu froid dans le dos, confronté à un suspense psychologique très intense. Finny Cazzaro a depuis l’enfance aimé lire. Aujourd’hui encore elle adore lire, découvrir, apprendre. Elle a beaucoup voyagé, découvert avec passion des pays comme l’Irlande, l’Ecosse, l’Egypte, l’Islande... Elle est scandalisée par ce qui se passe aujourd’hui dans le monde. Elle ne comprend pas pourquoi l’homme détruit son environnement, la planète, une planète pourtant si belle. Elle n’accepte pas que des guerres et conflits sévissent encore dans le monde, que des enfants soient affamés, que des gens vivent à la rue ! Encore une petite confidence : Madame Finny Cazzaro a également écrit un nombre considérable de poèmes, ainsi qu’une bonne centaine de nouvelles. Ses créations ne se limitant point à la littérature. Depuis qu’elle vit à Op der Léier, elle a réalisé un peu plus de 50 chapeaux destinés à la fête des catherinettes à la Maison de retraite. Finny, gâtez-nous, s’il vous plait bientôt avec une nouvelle intrigue !

Michel Schroeder

Dienstag 8. März 2016