Les manifestations du Comité pour une Paix Juste au Proche-Orient

Jusqu’au 28 avril à Neimënster : « Empreintes de passage »

Exposition de photos de Raed Bawayah.

A travers ses différentes séries en noir et blanc, Raed Bawayah, né en Palestine, se questionne sans cesse sur l’exclusion, l’enfermement, la normalité et par là même, sur la place de l’être humain. Que ce soit auprès des enfants de son village qui s’aventurent très peu hors de son périmètre, des travailleurs palestiniens contraints de s’exiler et de vendre leur force en Israël, des malades de l’hôpital psychiatrique de Bethléem, ou encore des communautés tziganes en France et des SDF en Allemagne, Raed Bawayah opère toujours avec une démarche « de l’intérieur ».

11 avril à 20 heures à la Kultufabrik : « Looking for Gaza »

A la croisée du carnet de voyage et du concert électro, Looking for Gaza (Oratorio electro) relate les tribulations d’un auteur en route vers cette enclave palestinienne, et témoigne de la situation à laquelle sa population est confrontée.

18 avril au 3 mai à Neimënster : Exposition « Breaking the Silence /
Briser le silence »

Fondée en 2004, Breaking the Silence est une association unique d’anciens combattants ayant servi dans l’armée israélienne depuis le début de la deuxième Intifada. Ses membres ont choisi de témoigner des méthodes utilisées par l’armée israélienne pour assurer le maintien de l’ordre dans les Territoires occupés. L’exposition présente des interviews et une centaine de photographies prises par les soldats dans l’exercice de leur fonction au sein des forces armées israéliennes.

Vernissage le 18 avril à 17 heures. Le vernissage sera suivi d’une conférence à 18 heures salle José Ensch, en langue anglaise.
Des ex-soldats, membres actifs de Breaking the Silence, seront présents pour accompagner la visite de l’exposition et offrir des visites guidées de groupe, en anglais, tous les jours excepté du 21 avril 18h00 au 22 avril inclus.

Organisation de visites guidées pour groupes : contacter nathalieoberweis@yahoo.com - Les visites se feront en anglais, traduction en luxembourgeois, français ou allemand sur demande.

Info : 26 20 52 - 1 contact@neimenster.lu Les 23 et 28 avril à 20 h au Théâtre des Capucins : « A portée de crachat »

De Taher Najib, avec Denis Jousselin, mise en scène Sophie Langevin.
De Ramallah à Tel Aviv en passant par Paris, Taher Najib, raconte les aventures d’un acteur palestinien confronté partout où il va à des images de lui-même qui lui sont étrangères. Taher Najib, Palestinien d’Israël, a choisi les mots et la scène pour répondre au chaos de son monde, les mots plutôt que les balles. Il a d’abord écrit cette pièce en hébreu « pour être certain qu’ils comprendraient ce que je racontais », avant de la traduire en arabe. Il ouvre un dialogue…

Les 27 et 29 avril à 20 h à Neimënster, salle Robert Krieps :
« Un captif amoureux »,

Un captif amoureux est le dernier livre de Jean Genet. Il y raconte son aventure poétique auprès des Palestiniens.

vendredi 10 avril 2015